Comment enlever de la céramique: Trucs et outils à connaître

Alors que l’accès à la propriété devient de plus en plus difficile et coûteux pour les Québécois, la rénovation se présente comme une alternative séduisante pour valoriser son bien et le rendre plus fonctionnel.

Souvent, la première étape de ces rénovations est d’enlever la vieille céramique dans la salle de bain ou la cuisine, car ces pièces clés augmentent considérablement l’attrait de la propriété sur le marché. Voyons ensemble les étapes pour y parvenir efficacement.

Préparatifs indispensables

Avant de vous lancer, rassemblez tout le matériel nécessaire, soit : 

  • Protection individuelle: portez des lunettes de protection, des gants, un masque, des cache-oreilles et des genouillères.
  • Outils manuels: marteau, ciseau à froid, meuleuse d’angle, grattoir levier, bâches de protection.
  • Outils électriques: un aspirateur industriel, une meuleuse d’angle ou un marteau perforateur muni d’un burin plat peuvent s’avérer utiles pour les surfaces étendues ou plus difficiles à enlever.

Étape 1 : préparez votre espace de travail

  1. Vider la pièce: retirez tous les meubles, appareils et objets pour qu’ils ne soient pas endommagés ou entravent votre travail.
  2. Protéger les alentours: couvrez les comptoirs, armoires et surfaces voisines avec des bâches pour éviter les éclats.
  3. Fermer la zone: si possible, isolez la pièce avec une bâche pour réduire la propagation de la poussière dans le reste de la maison.

Étape 2 : analysez la céramique existante

Avant d’entamer le retrait, évaluez la céramique pour comprendre comment elle a été posée :

  • Tapotage sonore: tapotez différentes zones du carrelage pour détecter les parties fragiles ou décollées.
  • Type de pose: vérifiez quel type de colle a été utilisé, les plus courants sont les colles à base de ciment ou d’époxy.

Étape 3 : détachez la céramique du mur ou du plancher

Retrait de la céramique murale

  1. Trouver un point d’attaque: choisissez un coin ou un bord du mur où le carrelage peut être plus facilement soulevé.
  2. Créer une ouverture: avec un ciseau à froid et un marteau ou un marteau perforateur (burineur), créez un espace entre la première tuile et le mur. Continuez d’avancer tuile par tuile.

Retrait de la céramique du plancher

  1. Commencer au coin: avec un marteau et un burin, soulevez la première tuile.
  2. Progresser méthodiquement: travaillez une rangée à la fois pour décoller chaque tuile. Pour des surfaces vastes ou difficiles, une meuleuse d’angle ou un marteau-perforateur électrique peuvent accélérer le travail.

Étape 4 : nettoyer les résidus et préparer la surface

Après le retrait des tuiles, il peut rester des résidus de colle, mortier ou d’autres matériaux :

  1. Grattoir pour sol et mur: utilisez un grattoir manuel pour enlever les morceaux restants.
  2. Égaliser la surface: un grattoir ou une meuleuse avec disque en diamant peut s’avérer nécessaire pour enlever les résidus de colle ou de mortier plus tenaces.
  3. Aspirateur industriel: Certaines meuleuses peuvent se brancher directement sur un aspirateur, sinon aspirez régulièrement la poussière pour éviter que la zone ne devienne trop encombrée.

Truc de pro: verser de l’eau directement sur le mortier pour éviter la poussière.

Étape 5 : réparer et lisser la surface

Pour assurer une installation durable et esthétique du nouveau carrelage, assurez-vous que la surface est bien préparée :

  • Réparation des dommages: reboucher les fissures, trous ou autres imperfections du mur ou plancher à l’aide d’un composé tout usage pour cloisons sèches. Ensuite appliquer un apprêt multi-usage, aussi appelé primer, ce qui améliorera la performance et l’adhérence de la surface. 

Truc de pro: Après avoir sablé et posé une couche de primer sur la surface détruite, ajoutez y une couche ou deux de composé de ragréage pour la rendre encore plus lisse et avoir un nouveau plan de travail propre. Le composé peut être du béton autonivelant, très efficace lorsque vous changez de plancher.

Conseils pour une meilleure efficacité

  • Travaillez en sections: enlevez la céramique par petites sections pour éviter que la poussière ne s’accumule.
  • Outils appropriés: utilisez des outils adaptés aux surfaces spécifiques pour minimiser les dommages au substrat sous-jacent.
  • Vérifier le sous-plancher: assurez-vous que le sous-plancher est en bon état et bien nivelé avant d’installer le nouveau carrelage.
  • Utilisation du perforateur avec précaution : faites preuve de la plus grande prudence si vous suspectez la présence de systèmes de chauffage au sol ou de tuyauteries (eau chaude, eau froide, évacuations en PVC) dans la chape. Un coup mal placé peut endommager ces installations essentielles et entraîner des réparations coûteuses.

Pour des conseils supplémentaires sur le choix des meilleurs outils, matériaux et revêtements, n’hésitez pas à contacter nos experts

Ces articles pourraient vous intéresser